« Mamie Denis »

Written by engagee

J-8 avant la parution de "Mamie Denis évadée de la maison de retraite"Notre cadeau du jour les 3 premières planches….

Publié par Harmattan BD sur mardi 17 janvier 2017

Adjim et la présentation de Mamie Denis .

Publié par Al' Mata sur mardi 6 juin 2017

L’auteur présent au festival : Adjim Danngar Dessinateur

La présentation et le débat

thème : Du Sud au Nord et du Nord au Sud
Dimanche 15 octobre 2017, 16h00

Biographies

Adjim Danngar (dessinateur)

Adjim Danngar se forme à « L’atelier Bulles du Chari » à partir de 1999 à N’Djamena.  Par la suite, il fut collaborateur au journal satirique Le Miroir.

Il participe à de nombreux concours internationaux de caricatures (Yaoundé, Turin, N’Djamena) et remporte le second prix du concours de la caricature de Turin en 2004.

Il est contraint de quitter le Tchad la même année après avoir été menacé pour avoir abordé des sujets sensibles dans ses publications.

Il participe à différents projets menés par l’Afrique dessinée dont l’album collectif Une journée dans la vie d’un africain d’Afrique paru en 2007.

Depuis 2015, il est membre du conseil d’administration de l’association United Sketches.

Christophe Ngalle Edimo Scénariste

Edimo est de nationalité Française et d’origine franco-camerounaise. Après une Licence des sciences de la terre à l’université de Yaoundé, Cameroun et un DESS de microscopie analytique à l’université de Créteil, il devient en 2001 Éducateur de la protection judiciaire de la jeunesse au Foyer d’Action Educative de Villiers le Bel (95) et au Centre Educatif Fermé de Beauvais. Il est aussi le co-fondateur de l’association L’Afrique Dessinée (crée en 2001 à Paris). Il a en cours plusieurs projets en tant que scénariste de bande-dessinée et a publié plusieurs histoires courtes notamment dans des collectifs.

Résumé

Mamie Denis, vieille parisienne procédurière, contestataire et raciste, choisit de finir sa vie en Afrique après avoir fugué de la maison de retraite qui l’héberge. Car Mamie Denis veut vivre sa vie, malgré les aléas de la vieillesse. Et cela ne lui était plus possible à Paris 9ème (son fief), du fait de la pression des services sociaux qui, aiguillés par Pat, le cupide neveu, ont fait d’elle une personne entièrement dépendante. Eh bien Pat n’aura pas l’héritage tout de suite ! Et l’administration se perdra dans sa paperasse, car Mamie Denis a gardé de l’initiative et comploté son départ en Afrique avec ses anciens voisins africains, qui ont conservé pour elle l’affection due aux aînés, même si tout n’a pas été facile au départ entre eux et la vindicative mamie.

Lien vers le site de l’éditeurhttp://www.editions-harmattan.fr

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *