Jardins, jardiniers, jardinages : « À quoi tu penses quand tu jardines ? »

Written by engagee

L’auteur présent au festival : Micky scénariste-dessinateur

(Présentation vidéo de la BD)

La présentation et le débat

thème : Voyage dans le jardin des autres
Dimanche 15 octobre 2017, 14h30

Bio

Enseignant à la retraite, choletais d’adoption depuis les années 80, Michel Humbert s’intéresse aux différents domaines de la culture et participe à l’aventure de la création du Jardin de Verre de Cholet dont il sera le premier président. Il co-animera aussi l’association “Jamais trop d’Art” et celle des “MULES”, toujours sur Cholet qui initiera et anime toujours le “REPAS CITADIN” depuis plus d’une dizaine d’années, toujours sur Cholet.
Peintre “du dimanche et du lundi”, jardinier coopératif, chanteur occasionnel, il prête aussi volontiers sa plume pour des œuvres collectives.
Il a entre autre écrit les textes du « Parcours de Nuit » du Parc Oriental de Maulévrier, et participe aux activités théâtrales du Jardin de Verre à Cholet en écrivant depuis plusieurs années des pièces pour les besoins de la production des ateliers des jeunes lycéens et étudiants. Il a collaboré en 2006 au livre de Serge Crampon, “Traîneur de grèves” accompagnant par ses textes l’oeuvre de l’artiste peintre, sculpteur, plasticien. Il participe par l’écriture au projet “Mémoire de quartier, vécu de femmes” avec Yvan Alexandre chorégraphe et Sébastien Simon, photographe sous l’égide de la CAC et du Jardin de Verre.
Il est un des animateurs du FESTIVAL DE LA BD ENGAGÉE où il est particulièrement chargé d’écrire chaque année une BD locale en collaboration avec de jeunes dessinateurs.

Résumé

Pour cette édition 2017 du Festival de la BD engagée, il écrit un récit dessiné sur les jardins qu’il va visiter pour rencontrer les jardiniers et leur jardinage.

Conçu comme un carnet de voyage, on y découvrira les grands jardins comme le Parc Oriental, Camifolia ,le Château Colbert, mais aussi un jardin thérapeutique, des jardins pédagogiques, un jardin de curé, des jardins du cœur, des jardins partagés, un maraîcher, un pépiniériste, une jeune « Boite à graines », des jardins familiaux et aussi des jardins de particuliers qu’ils cultivent leur lopin à l’ancienne ou qu’ils pratiquent les nouvelles formes de la « permaculture » dont il est lui-même un adepte.

 

Cliquer sur l’autoportrait de Micky ci-dessus pour contribuer.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *