Bandes à part

L’aventure du festival de la BD engagée a germé dans la tête de quelques amoureux des planches et des bulles qui n’avaient pas moins d’intérêt pour les problèmes citoyens qui se posent à la conscience de tout ceux qui veulent contribuer à changer le monde. Elle est donc est née d’une réflexion sur la façon d’associer culture, débats et réflexions critiques à travers un art longtemps considéré comme mineur mais qui, à travers une riche et diverse contribution à la littérature contemporaine, a peu à peu acqui ses lettres de noblesse quand il s’est adressé à un public adulte. Outre son évident rôle de divertissement et de fiction ludique ou fantastique, la BD se revendique pleinement aujourd’hui à la fois œuvre artistique (dessin, scénario, couleurs, mise en page) et démarche engagée, en intégrant désormais le réel avec un regard plus ou moins critique et distancié sur la société, l’histoire, l’homme et la femme, leur passé, leur actualité, leur devenir…

Le trio fondateur (Dominique Poupard, Franck Loiseau, Michel Humbert) sera bientôt rejoint par une vingtaine d’aficionados qui amèneront chacun leur regard singulier, leur sensibilité, leur compétence. C’est ainsi qu’est née l’association BANDES A PART.

Grâce à une subvention de la Région des Pays de Loire, le premier festival, pourra démarrer en 2007 dans un restaurant-bar alternatif de Cholet, La RÉSISTANCIA et sera soutenu dès le départ par des partenaires qui ne défailliront jamais, LE YÉTI, l’incontournable librairie spécialisée de Cholet, le Courrier de l’Ouest qui ouvrira largement ses colonnes pour préparer et couvrir le festival, le Barouf qui accueillera le concert du samedi soir, l’association ATTAC 49, l’association altermondialiste, Radio G, la radio associative d’Angers, et ces deux dernières années le CENTRE CULTUREL LEOPOLD SEDAR SENGHOR et le MAYTISS’BAR du May-sur-Evre où se déroule désormais ce festival.

D’emblée, le festival repose sur quelques principes : la promotion de jeunes auteurs, la rencontre avec le public, les débats avec des regards croisés d’auteurs, de scénaristes, de dessinateurs, de journalistes spécialisés, de militants associatifs échangeant avec le public sur des thèmes qu’imposent le choix des auteurs et des albums sélectionnés. Enfin l’aspect festif et convivial sera toujours au rendez-vous de la manifestation avec expos, séance de cinéma, animations, petite restauration, concerts et séances de dédicaces.

L’équipe de « bandes à part »